« Newer posts Articles récents | Older posts Anciens articles » Print this pageImprime

KAIROS : Initiatives canadiennes œcuméniques pour la justiceLes Églises du Canada ont depuis des années fait du soin de la Terre une dimension intégrale de leur travail de promotion de la justice. Il n’est pas de plus grande menace pesant sur notre avenir commun que la destruction des écosystèmes dont dépend toute vie. Prendre soin de la création est un engagement spirituel envers Dieu que notre foi ne rend pas optionnel.

La Loi sur la qualité de l’air qu’annonçait le gouvernement canadien le 19 octobre, en faisant la pièce maîtresse de son soi-disant Plan vert « fait au Canada », manque de vision et de courage. Elle ne peut pas s’attaquer avec force au problème des changements climatiques.

Nous accueillons positivement la réduction des polluants dommageables pour la qualité de l’air, mais elle détourne l’attention de la menace beaucoup plus grave à la santé à long terme des Canadiennes et des Canadiens que représentent les changements climatiques dramatiques causés par le niveau dangereusement élevé des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Le gouvernement ne fait même pas mention du Protocole de Kyoto dans la Loi canadienne sur la qualité de l’air. C’est une preuve de plus que le gouvernement a l’intention d’abandonner les cibles que cet accord international d’une importance critique fixe au Canada.

Les Églises du Canada se sont activement engagées dans une campagne pour que le Canada participe au Protocole de Kyoto. KAIROS a la conviction que Kyoto représente la contribution minimale que le Canada doit apporter aux efforts mondiaux visant à prévenir un changement catastrophique du climat. Kyoto exige du Canada qu’il ait en 2012 réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 6 % par rapport à 1990. La cible de réduction globale de Kyoto pour la même période est de 5 %. Les scientifiques affirment que pour éviter un réchauffement global de 2 degrés centigrades de la température de la Terre – ce qu’ils considèrent comme le seuil d’un changement dramatique du climat – il est nécessaire de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70 % par rapport à 1990 entre maintenant et 2050. Vu à cette lumière, Kyoto constitue un petit, quoique important, pas vers la solution du problème des changements climatiques.

Le gouvernement canadien s’engage dans son annonce à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40 à 65 % pour 2050. Voulant passer pour au moins une demi-mesure en vue d’atteindre le but global général, cette promesse manque de substance dans ses détails.

Voir le Déclaration de KAIROS.
Plus d’information à propos de la Programme de justice écologique de KAIROS.

Posted: October 20, 2006 • Permanent URL: http://ecu.net/?p=271Add a comment
Categories: NewsTags: Canada, climate change, ecology, environment, KAIROS
Transmis : 20 octobre 2006 • URL permanente : http://ecu.net/?p=271Écrire un commentaire
Catégorie : NewsMots clés : Canada, climate change, ecology, environment, KAIROS


« Newer posts Articles récents | Older posts Anciens articles » Print this pageImprime