« Newer posts Articles récents | Older posts Anciens articles » Print this pageImprime

Note doctrinale sur l’évangélisation

December 14, 200714 décembre 2007Add a commentÉcrire un commentaire

[Cité du Vatican, VIS • 14 décembre, 2007] La Note doctrinale sur certains aspects de l’évangélisation, élaborée par la Congrégation pour la doctrine de la foi, a été publiée aujourd’hui. La Note est accompagnée d’un résumé dont voici les points principaux:

“Ce document est principalement consacré à l’exposé de la mission d’évangélisation telle que l’entend l’Eglise catholique, qui est d’annoncer l’Evangile de Jésus-Christ”.

“Il existe aujourd’hui une “confusion croissante” quant au devoir missionnaire de l’Eglise. Certains considèrent que “toute intention de convaincre d’autres personnes sur des questions religieuses est une atteinte la liberté”. Ils suggèrent qu’il suffit d’”inviter les personnes à agir selon leur conscience” et d’”aider les hommes à être plus hommes ou plus fidèles à leur religion, et qu’il suffit de construire des communautés capables de travailler pour la justice, la liberté, la paix, la solidarité”, sans avoir pour but la conversion au Christ et à la foi catholique”.”D’autres soutiennent que l’on ne doit pas promouvoir la conversion au Christ, car il est possible de se sauver “sans connaissance explicite du Christ et sans incorporation formelle à son Eglise”.

Dans le cadre des implications anthropologiques, on observe que “certaines formes d’agnosticisme et de relativisme nient la capacité de l’homme à connaître la vérité, alors que la liberté de l’homme ne peut être coupée de sa référence à la vérité”.

“Nous ne pouvons nous engager dans la recherche de la vérité en ne comptant que sur nos forces -poursuit le document- car cette recherche demande l’aide des autres et la confiance en la connaissance qu’ils ont reçue. L’enseignement et le dialogue grâce auxquels on invite une personne, en toute liberté, à connaître et à aimer le Christ, n’est donc pas une “intromission indue” dans la liberté humaine, mais une “proposition légitime et un service qui peut rendre plus fécondes les relations entre les personnes”.

“Avec l’évangélisation, les cultures s’enrichissent des vérités de l’Evangile. De la même façon, grâce à l’évangélisation les membres de l’Eglise catholique apprennent à recevoir les dons des autres traditions et cultures”.

“Toute tentative d’obtenir le dialogue par la force, sans respect de la dignité et de la liberté religieuse des autres, ne peut subsister dans l’évangélisation”.

Quant à l’évangélisation, le document précise que “l’incorporation de nouveaux membres à l’Eglise n’est pas l’extension d’un groupe de pouvoir, mais l’entrée dans un réseau d’amitié avec le Christ, lien entre ciel et terre, continents et époques”.

“La Note doctrinale cite la Constitution pastorale sur l’Eglise dans le monde contemporain (Gaudium et Spes) du Concile Vatican II, pour affirmer que le respect de la liberté religieuse et sa promotion “ne doivent en aucune façon nous rendre indifférents à la vérité et au bien. Au contraire, c’est l’amour qui incite les disciples du Christ à annoncer à tous les hommes la vérité salvifique”.

Au plan œcuménique, le document “réaffirme le rôle important de l’œcuménisme dans la mission évangélisatrice de l’Eglise”.

“Quand l’évangélisation catholique s’effectue dans un pays où vivent des non catholiques -lit-on encore dans le texte explicatif- les catholiques doivent accomplir leur mission en accordant la plus grande attention au “véritable respect pour leur tradition et pour leurs recherches spirituelles”, dans un “esprit de coopération sincère… L’évangélisation avance par le dialogue, et non par le prosélytisme”.

Posted: December 14, 2007 • Permanent URL: http://ecu.net/?p=395Add a comment Transmis : 14 décembre 2007 • URL permanente : http://ecu.net/?p=395Écrire un commentaire



« Newer posts Articles récents | Older posts Anciens articles » Print this pageImprime