Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents  

 — October 18, 201318 octobre 2013
 

[CECC/CCCB] Il y a 17 ans, les conférences épiscopales de langue française à travers le monde, y compris la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), avaient convenu d’entreprendre la traduction intégrale de la Bible pour usage liturgique. Depuis le Concile Vatican II, certains textes bibliques pour célébrer la Messe et les sacrements ont été traduits; mais il a été convenu que ceux-ci méritaient une révision. Il en est résulté une traduction intégrale et révisée de la Bible liturgique, qui sera publiée en français le 22 novembre prochain. Une édition populaire à reliure souple sera disponible aux Éditions de la CECC au début de la nouvelle année.

Parmi les changements dans la nouvelle traduction de langue française figure une modification dans le « Notre Père ». Le nouveau texte « Et ne nous laisse pas entrer en tentation » remplacera l’actuel libellé « Ne nous soumets pas à la tentation ». La traduction traditionnelle n’est pas fautive, mais elle peut facilement être mal interprétée, d’où le besoin de la modifier.

Cette modification n’affectera pas immédiatement le « Notre Père » quand il sera récité en groupe ou utilisé dans les célébrations eucharistiques en langue française. Cependant, elle prendra effet au cours des prochaines années quand une nouvelle traduction de la version révisée du Missel romain aura été approuvée. La traduction du Missel n’est pas encore terminée.

Les évêques du Canada ont informé les autres Églises chrétiennes du pays au sujet de la modification dans la version française du « Notre Père ». En 2010, la CECC a avisé le Conseil canadien des Églises et l’Alliance évangélique du Canada, et leur a demandé de faire circuler l’information et de soumettre leurs commentaires.

—-

Information on the Bible liturgique and the French-language translation of the Our Father

French-speaking Episcopal Conferences around the world, including the Canadian Conference of Catholic Bishops (CCCB), agreed 17 years ago to begin work on a complete French-language translation of the Bible for liturgical use. There have been French-language translations of a number of biblical texts approved for celebrations of the Mass and the sacraments since the Second Vatican Council; however, it was also agreed these now needed revising. The final result is a complete and revised translation, the Bible liturgique, which will be published in French this coming November 22. A soft-cover popular edition will be available from CCCB Publications early in the new year.

Among the changes in the new French-language translation is a modification to one line in the Our Father. The wording “Et ne nous laisse pas entrer en tentation” (“Let us not be led into temptation”) becomes the new translation for what used to be rendered as “Ne nous soumets pas à la tentation” (“Submit us not to temptation”). The earlier, more traditional translation has been modified, not because it is incorrect, but because it can easily be misunderstood.

The modification does not immediately affect the wording of the Our Father when prayed in groups or used in French-language celebrations of the Mass. However, this is a change expected sometime in the coming years, when a new French-language translation of the revised Roman Missal is approved. This translation of the Missal is not yet completed.

The Bishops of Canada have informed other Christian Churches in the country about the modification in the French-language version of the Our Father. In 2010, the CCCB notified both the Canadian Council of Churches and the Evangelical Fellowship of Canada, and requested their assistance in circulating the information and inviting possible comments.

Posted: October 18, 2013 • Permanent link: ecu.net/?p=6879
Categories: NewsIn this article: Catholic, French, liturgy
Transmis : 18 octobre 2013 • Lien permanente : ecu.net/?p=6879
Catégorie : NewsDans cet article : Catholic, French, liturgy


  Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents