Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents  

 — April 26, 200626 avril 2006
 

Renaude GrégoireEn reconnaissance de sa contribution à l’œcuménisme au plan local, national et international, l’Ordre du mérite œcuménique pour 2006 est décerné à Renaude Grégoire.

Née en 1960, dans le souffle du Concile Vatican II et le signal donné de l’ouverture aux autres confessions chrétiennes, Renaude Grégoire a fait ses études en théologie à l’Université de Montréal, en côtoyant les grands penseurs chrétiens de diverses confessions chrétiennes.

Au début des années 1990, Renaude Grégoire participe à divers rassemblements du Réseau œcuménique des femmes. En 1992, le rassemblement de la Pentecôte des femmes, sous le thème Oser la liberté, donne du souffle et permet de travailler sur les questions les plus urgentes aux niveaux œcuméniques et interreligieux. Dans les années 90, plusieurs séjours en Haïti lui permettent de partager la lecture libératrice de la Bible avec des jeunes de diverses églises. De 1996 à 2001, elle soutient activement la fondation et le ressourcement d’un mouvement de jeunes chrétiens, autonome au niveau organisationnel de l’institution ecclésiale, engagé pour le changement en Haïti.

Installée dans le quartier Pointe St-Charles depuis 1998, Renaude s’implique avec le Welfare Rights Committee et le Comité des sans emploi aux soupers mensuels de Saint Columba House (Église unie). Mais c’est en octobre 2001 que Renaude Grégoire peut participer activement à la création et la consolidation d’un réseau œcuménique québécois pour la paix, la justice et l’intégrité de la création. Le Réseau œcuménique justice et paix a son assemblée de fondation en janvier 2002. Elle sera la permanente du (ROJeP), regroupant une quarantaine de groupes chrétiens engagés socialement, jusqu’en septembre 2005. Elle aura le souci de partager, aux autres représentants de Kairos dans les diverses régions du Canada et aux permanents de l’organisation basée à Toronto, l’expérience québécoise sur les enjeux des dernières années : la situation des réfugiés et l’eau, bien commun de l’humanité. L’idée est que les divers groupes chrétiens travaillent ensemble pour que se réalise cette parole de Jésus : Que tous aient la vie et la vie en abondance (Jean 10, 10).

Parallèlement, elle animera une émission hebdomadaire d’une heure sur la justice sociale et la solidarité durant trois ans sur les ondes de Radio Ville-Marie où elle aura un souci d’inviter les groupes chrétiens et membres de diverses Églises, engagés pour la transformation de la société. De plus, elle a participé régulièrement à la table-ronde des directeurs et rédacteurs de revue d’autres organisations catholiques, protestantes et œcuméniques, émission radiophonique diffusée une fois par mois.

En juillet 2005, Renaude Grégoire relève un nouveau défi comme directrice de la programmation à Radio Ville-Marie. Radio Ville-Marie est un média chrétien d’esprit œcuménique qui favorise le dialogue entre les grandes confessions chrétiennes reconnues.<.p>

Posted: April 26, 2006 • Permanent link: ecu.net/?p=229 In this article: 2006, Canada Transmis : 26 avril 2006 • Lien permanente : ecu.net/?p=229 Dans cet article : 2006, Canada


  Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents