Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents  

 — October 11, 201211 octobre 2012
 
SS le Patriarche oecuménique Barthélemy I de Constantinople
SS le Patriarche oecuménique Barthélemy I de Constantinople.
Photo: Wikimedia.

[Cité du Vatican • VIS] Voici des extraits du message que SS le Patriarche oecuménique Barthélemy I à lu durant la messe de ce matin: “En ces lieux, il y a cinquante ans, une cérémonie solennelle a conquis le cœur et l’esprit de l’Eglise catholique, la faisant entrer dans le monde contemporain. L’ouverture d’un concile fut inspiré par la réalité fondamentale que le Fils et Verbe de Dieu incarné se trouve là où deux ou trois sont réunis en son nom et que l’Esprit, qui procède du Père, nous guidera vers la vérité complète… Au cours des cinquante dernières années, les fruits de cette assemblée ont été variés, dont témoigne une série de constitutions importantes, de déclarations et de décrets. Nous avons vu le renouvellement de l’esprit et un retour aux sources dans la recherche liturgique, biblique et patristique. Nous avons apprécié la progressive limitation d’unee scolastique au profit de l’ouverture et du dialogue œcuménique, qui a conduit à l’annulation mutuelle des excommunications de 1054, l’échange de voeux, la restitution de reliques, l’engagement de dialogues importants, et de visites réciproques. Ce cheminement n’a pas toujours été facile, sans douleur ni problèmes… La théologie fondamentale et les principaux thèmes du Concile tels le mystère de l’Eglise, le caractère sacré de la liturgie, et l’autorité de l’évêque, sont difficiles à appliquer dans les faits”.

“Alors que nous allons de l’avant ensemble, nous rendons grâce au Dieu vivant, Père, Fils et Esprit, car cette assemblée d’évêques a reconnu l’importance de la réflexion et le dialogue sincère entre nos Eglises sœurs. Nous nous joignons notre espérance commune de voir abattue la barrière entre Eglise d’Orient et Eglise d’Occident, afin qu’il n’y ait qu’une maison commune, fermement fondée sur Jésus-Christ, la pierre angulaire… Notre présence ici montre et scelle notre engagement à témoigner ensemble de l’Evangile du salut devant tous nos frères pauvres, opprimés, oubliés dans le monde créé par Dieu. Prions ensemble pour la paix et la bonne santé de nos frères et sœurs chrétiens qui vivent au Moyen Orient. Dans une tourmente de violence et de division qui s’intensifie entre les peuples, puisse l’amour et le désir d’harmonie que nous professons ici, et la compréhension que nous cherchons à travers le dialogue et le respect mutuel, servir de modèle. En effet, l’humanité entière peut tendre la main à l’autre et travailler de concert pour surmonter des épreuves comme la famine, les catastrophes naturelles, les maladies, et la guerre qui à la fin nous touche tous. Devant tout ce qui doit encore être accompli par l’Eglise, appréciant les progrès que nous avons partagé, nous sommes heureux d’avoir été invités à cette solennelle commémoration et à intervenir à l’ouverture de l’Année de la foi. C’est bien la foi qui donne un signe clair de la route parcourue ensemble sur la voie de la réconciliation et de l’unité visible”.

Posted: October 11, 2012 • Permanent link: ecu.net/?p=2270
Categories: NewsIn this article: Bartholomew I, Ecumenical Patriarch of Constantinople, Orthodox, patriarch
Transmis : 11 octobre 2012 • Lien permanente : ecu.net/?p=2270
Catégorie : NewsDans cet article : Bartholomew I, Ecumenical Patriarch of Constantinople, Orthodox, patriarch


  Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents