Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents  

 — October 15, 200815 octobre 2008
 

[Nouvelles de COE] Des patriarches, primats et représentants des Eglises orthodoxes (chalcédoniennes) ont réaffirmé leur engagement à surmonter les conflits intra-orthodoxes et à poursuivre les dialogues théologiques avec les chrétiens d’autres confessions lors d’une réunion qui s’est tenue du 10 au 12 octobre à Istanbul, en Turquie.

“Surmonter les conflits internes de l’Eglise orthodoxe en renonçant aux extrémismes nationalistes, ethniques et idéologiques du passé” est un passage obligé pour que “la parole de l’orthodoxie ait l’impact nécessaire sur le monde contemporain”, peut-on lire dans un message rendu public au terme de la réunion.

Le message affirme également le désir des participants “de poursuivre, en dépit des difficultés, les dialogues théologiques avec les autres chrétiens, ainsi que les dialogues interreligieux, en particulier avec le judaïsme et l’islam.”

La réunion s’est tenue au Phanar, siège du Patriarcat œcuménique de Constantinople, et a rassemblé 14 patriarches, primats et représentants des Eglises orthodoxes. Elle a eu lieu sur l’invitation et sous la présidence du patriarche œcuménique Bartholomée Ier – “premier parmi nous”, selon le message.

“Il s’agit d’un événement extrêmement important dans la vie de l’Eglise orthodoxe”, a déclaré Georges Lemopoulos, secrétaire général adjoint du Conseil œcuménique des Eglises (COE). “Le message, qui appelle essentiellement à l’unité et à la collaboration entre orthodoxes, et qui définit un ‘programme orthodoxe’ comme témoignage au monde, revêt une dimension œcuménique importante et aura certainement un impact sur le travail du mouvement œcuménique”, a ajouté Georges Lemopoulos, un laïc orthodoxe du Patriarcat œcuménique de Constantinople.

Abordant certaines des questions qui ont fait les gros titres dernièrement, les responsables orthodoxes ont associé, dans leur message, la crise financière actuelle à “la quête frénétique du profit” et aux “activités financières corrompues”, tout en appelant à “une économie viable” capable de combiner “l’efficacité à la justice et à la solidarité sociale.”

Au sujet du conflit opposant la Géorgie et la Russie concernant la région séparatiste de l’Ossétie du Sud, les responsables orthodoxes ont salué les deux Eglises orthodoxes pour “leur coopération fraternelle” et ont espéré que leurs “efforts contribueront à surmonter les conséquences tragiques des opérations militaires et à encourager une réconciliation rapide des deux peuples.”

Le message de la réunion condamne “l’inégalité injuste” dans le partage des “biens de la création” par “des individus ou même des peuples”, en raison des clivaages “nationalistes, ethniques, idéologiques et religieux”. Les résultats en sont affligeants: des milliards de personnes privées de biens de première nécessité, des migrations en masse, la discrimination et les conflits religieux et sociaux, et la destruction de l’environnement et de tout l’écosystème.

Etant donné que les chrétiens orthodoxes “partagent la responsabilité de la crise actuelle que traverse cette planète”, ils ont également “une obligation majeure de contribuer à surmonter les divisions du monde”, indique le message.

Les participants à la réunion ont salué “la proposition du Patriarcat œcuménique d’organiser des colloques panorthodoxes au cours de l’année à venir” afin d’examiner certaines question relatives aux juridictions et d’autres questions “découlant de circonstances historiques et d’exigences pastorales, concernant par exemple ce que l’on appelle la diaspora orthodoxe.”

Les responsables orthodoxes se sont également félicités de “la poursuite de la préparation du Saint et Grand Concile”. Des préparatifs en vue d’une manifestation conciliaire majeure des Eglises orthodoxes ont eu lieu à la fin des années 70 et dans les années 80, mais le rythme s’est ralenti lorsque les changements en Europe de l’Est ont créé de nouveaux besoins pastoraux et défis ecclésiaux dans le monde orthodoxe.

Le message a été signé par les patriarches de Constantinople, d’Alexandrie, d’Antioche, de Jérusalem et de Moscou, par les primats des Eglises de Chypre, de Grèce, de Pologne, d’Albanie et de Tchéquie et de Slovaquie, ainsi que par les représentants des Eglises de Serbie, de Roumanie, de Bulgarie et de Géorgie.

Texte intégral du message des primats des Eglises orthodoxes (en anglais)

Posted: October 15, 2008 • Permanent link: ecu.net/?p=510
Categories: NewsIn this article: Orthodox
Transmis : 15 octobre 2008 • Lien permanente : ecu.net/?p=510
Catégorie : NewsDans cet article : Orthodox


  Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents