Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents  

 — September 22, 200822 septembre 2008
 

[Francfort/Wittenberg, Allemagne • ENI] Les catholiques romains ont des choses à apprendre du réformateur protestant du XVIe siècle Martin Luther, selon le responsable de l’unité chrétienne au Vatican, alors que les Eglises protestantes d’Allemagne viennent de lancer une décennie de manifestations conduisant à la célébration, en 2017, du 500e anniversaire de la Réforme luthérienne.

Dans une interview publiée dans le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, le cardinal Walter Kasper a encouragé les catholiques à lire les commentaires de Luther sur la Bible, et ses “cantiques, emplis de force spirituelle”, a indiqué l’agence de presse protestante allemande epd.

“On découvre alors un Luther investi du pouvoir de la foi, qu’on ne peut pas simplement rendre catholique, qu’on trouve provocateur, voire même étranger à de nombreux égards, mais dont même les catholiques ont à apprendre”, a déclaré le cardinal Kasper, qui est président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens depuis 2001.

Le plus grand groupe protestant allemand, l’Eglise évangélique d’Allemagne (EKD), a lancé sa Décennie Luther le 21 septembre par une cérémonie à la “Schlosskirche” de Wittenberg, l’église sur la porte de laquelle Luther aurait affiché ses 95 thèses le 31 octobre 1517. C’est cet événement qui a mis en marche la rupture de Luther avec l’Eglise catholique romaine.

Plusieurs manifestations, séminaires et expositions sont prévus pendant la Décennie Luther, qui se poursuivra jusqu’en 2017 et qui a pour objectif de rappeler “la portée et l’impact de la Réforme sur l’histoire”, indique le site web de l’EKD (www.ekd.de).

Dans son interview, le cardinal Kasper a déclaré espérer que les catholiques apprendraient “à mieux connaître Luther, et pas seulement à l’interpréter à partir de ses écrits polémiques, et encore moins à partir de quelques phrases sorties de leur contexte”. Le cardinal espère également que le protestantisme reviendrait à la foi de Martin Luther, “qui aurait été consterné par les tendances libérales actuelles”.

L’EKD a indiqué que septembre 2008 avait été choisi comme date du lancement de la Décennie Luther pour une raison historique particulière : c’est dans la deuxième moitié de l’année 1508 que Luther est arrivé pour la première fois à Wittenberg. Il a alors enseigné en tant que moine augustin à l’Université de Wittenberg, qui venait d’être fondée.

Posted: September 22, 2008 • Permanent link: ecu.net/?p=498
Categories: NewsIn this article: Walter Kasper
Transmis : 22 septembre 2008 • Lien permanente : ecu.net/?p=498
Catégorie : NewsDans cet article : Walter Kasper


  Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents