Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents  

 — September 30, 200530 septembre 2005
 

Provinces de l’Ouest

Plusieurs religions ont honoré la sainteté de la création lors de
la sixième célébration annuelle de la Journée mondiale de l’environnement organisée
par Multi-Faith Saskatoon. L’événement, intitulé Walking Sacred Ground ( Fouler
une terre sacrée ), comprenait une marche dans le labyrinthe derrière l’église
luthérienne de la Résurrection. Walter Linklater, un ancien autochtone, a présidé une
cérémonie du foin d’odeur ( sweetgrass ) avant la marche dans le labyrinthe,
qualifiée de « métaphore du voyage de la vie » — voyage intérieur vers
le centre et retour vers l’extérieur. L’événement comportait aussi une bénédiction
par le pasteur luthérien Clayton Beish et deux prestations par le choeur Multi-Faith sous
la direction de David Kaplan. Des textes de diverses religions portant sur la sainteté de
la création et le trésor sacré qu’elle représente pour l’humanité ont été lus. La
conférencière invitée, Melanie Elliott, a parlé de projets importants pour la
protection de régions comme les prairies. L’alliance émergente entre la religion et la
conservation a été mentionnée comme une force significative. Les recommandations que
l’on trouve dans les textes sacrés de toutes les religions concernant le respect de la
création sont maintenant perçues en termes scientifiques comme une sagesse essentielle.
( Traduit de Prairie Messenger )

L’Abbé Donald Bolen du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des
chrétiens
a donné une conférence au Holy Spirit Centre à Regina, le 4 juin,
sur le thème « Vu de Rome : l’état actuel de l’œcuménisme et ce que
réserve l’avenir ». Donald Bolen, prêtre du diocèse de Regina, est le
représentant du Vatican pour les relations avec la communion anglicane et le Conseil
méthodiste mondial. Il fait aussi partie de la commission internationale responsable de
la préparation des textes de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.
( Archevêché catholique de Regina )

Bicyclettes et cyclistes ont été bénis lors d’une cérémonie
présidée par des pasteurs anglicans et luthériens à l’extérieur de l’église
anglicane Christ Church de Vancouver, le 24 juin. On a versé de l’huile WD-40 sur les
chaînes des vélos et de l’huile solaire sur le nez des cyclistes. Malgré l’ambiance bon
enfant de la cérémonie, elle avait un but sérieux : amener les gens à réfléchir
sur la manière dont le mode de transport qu’ils utilisent affecte l’environnement. Paige
Dampier, organisatrice anglicane, a expliqué que les chrétiens sont appelés à être
les intendants de la création et que les actions personnelles — comme le choix de se
déplacer en voiture, à bicyclette ou dans les transports en commun — sont liées à
la justice environnementale. Une cinquantaine de personnes ont participé à la
cérémonie. ( Traduit de National Catholic Reporter )

Ontario

Le professeur Mohammad-Kazem Shaker, directeur des études coraniques à
l’université de Qom en Iran,
a dirigé conjointement avec le professeur Kurt
Richardson, de l’université McMaster, un cours d’été sur les Écritures et la raison
donné au collège Emmanuel de Toronto, en juin. Le professeur Shaker enseigne
l’interprétation du Coran et a écrit sur ce sujet. Il s’intéresse au dialogue entre
musulmans, chrétiens et juifs sur la méthode critique dans l’interprétation des
Écritures. Le professeur Shaker a rencontré des individus et des groupes qui
s’intéressent à ce domaine d’étude et a donné des conférences lors de rencontres
organisées par le Comité central mennonite et ouvertes au grand public. ( Église
unie du Canada )

La création de FAST ( Fighting Anti-Semitism Together — Combattre
l’antisémitisme ensemble ) à Toronto
fournit un nouveau front dans la
lutte contre l’antisémitisme. Il a été fondé par un groupe de personnalités non
juives du monde des affaires, sous la direction de Tony Comper, catholique et P.D.G. de la
Banque de Montréal. Comper a expliqué aux plus de 400 personnes présentes à la
réunion mensuelle de l’Empire Club, le 16 juin, que devant la recrudescence d’incidents
antisémites — vandalisme dans des cimetières juifs, svastikas peintes sur les
portes, incendie d’une bibliothèque juive — sa femme Elizabeth et lui ont décidé
qu’une réponse dramatique de la part de la communauté non juive était nécessaire pour
manifester sa solidarité envers les victimes. Ils ont approché leurs amis et collègues
du monde des affaires au Canada et vingt et un dirigeants des plus importantes compagnies
du pays ont fourni chacun 10 000 $ pour la création de FAST. Le premier projet
de la nouvelle association est un programme qui sera introduit dans les écoles cet
automne sur le sujet de l’antisémitisme dans le contexte plus large du sectarisme. FAST a
décidé de s’adresser d’abord aux enfants parce que Comper et sa femme se sont juré que
« pour autant que c’est en leur pouvoir, aucune autre génération d’enfants juifs
ne grandirait dans la crainte des gens qui les entourent. » ( Traduit de The
Catholic Register
 )

Une Américaine convertie à l’islam a écrit une page d’histoire en
devenant la première femme à diriger la prière du vendredi dans une mosquée
canadienne. Une centaine de personnes assistaient à la prière à la mosquée de la
United Muslim Association de Toronto le 1er juillet. Pamela Taylor,
coprésidente de la Progressive Muslim Union, dont le siège est à New York, a dirigé la
prière de la congrégation composée d’hommes et de femmes. Elle a aussi donné la khoutba
( sermon ) sur l’importance de l’égalité entre les races, les sexes, les
personnes d’orientation sexuelle différente et les handicapés. Des protestataires
avaient menacé de perturber la cérémonie, mais ils ne se sont pas manifestés.
( Traduit de National Catholic Reporter )

Québec

Plus de cent femmes et hommes des régions de Montréal et d’Ottawa se
sont réunis le samedi précédent le Grand Carême à l’église orthodoxe antiochienne
Saint-Nicolas, à Montréal, pour la conférence annuelle d’un jour organisée par les
Femmes chrétiennes orthodoxes de Montréal, organisation panorthodoxe regroupant des
membres de l’Église orthodoxe en Amérique et des Églises orthodoxes antiochienne,
grecque, serbe, ukrainienne et roumaine. L’organisation parraine ces conférences depuis
quatorze ans. Le conférencier de la journée était le protopresbytre Thomas Hopko, qui a
suscité l’intérêt des auditeurs par des méditations théologiques sur le thème de
« Marie, Mère du Christ  : modèle de vie chrétienne ». Le Père Hopko
a souligné le fait que la Sainte Théotokos est le seul modèle humain parfait pour tous
les chrétiens — hommes ou femmes — à cause de son ouverture à la parole de
Dieu, à son entière acceptation de cette parole dans la foi et de sa vie en totale
humilité et obéissance envers Lui. Après la présentation de conclusion du Père Hopko,
quatre femmes, un médecin, deux femmes de prêtre et une religieuse, ont tour a tour
apporté des réflexions d’une riche diversité sur leur vie en tant que mères et
chrétiennes à partir de ce thème. ( Traduit de Canadian Orthodox Messenger )

Spécialisée dans l’organisation d’activités interculturelles, la firme
AMARRAGES sans frontières
a pour mission de mieux faire connaître la réalité
multiculturelle de Montréal à travers ses différents visages afin de favoriser le
rapprochement entre Québécois et Québécoises de toutes origines. Le 5 juin, une visite
commentée de la Synagogue Spanish and Portuguese a été organisée. Le 12 juin, une
visite à une des quarante mosquées de Montréal favorisait la sensibilisation à
l’Islam. Après la visite, une discussion portait sur la religion musulmane, les
communautés arabes de Montréal, et le monde et la culture arabes en général. Le 18
juin, on découvrait la population d’origine ukrainienne du quartier Rosemont, son
histoire, ses institutions et on visitait la magnifique église orthodoxe Sainte-Sophie.
Babillard Interculturel )

Le Festival de paix de Montréal 2005 a eu lieu entre le 10-11 juin.
Le conférencier invité était Vern Redekop, professeur en étude de conflit à
l’Université de St-Paul à Ottawa. Le titre de sa présentation était « De la
violence à la bénédiction ». Un service œcuménique a eu lieu ( à
l’extérieur ) le samedi à 10h30. Les organisateurs principaux étaient la Maison de
l’amitié et le Comité Central Mennonite ( MCC ) en collaboration spéciale
avec Galerie Fokus et plusieurs organismes communautaires et églises locales qui
soutiennent une culture de paix. ( Comité Central Mennonite )

Le groupe Archétype Inter tient des sessions de sensibilisation sur les
Autochtones
depuis vingt ans. La plus récente conférence a eu lieu le 22-23
juin à Rouyn-Noranda. Initialement conçue pour sensibiliser les milieux policiers, la
conférence s’adresse à tous les milieux de bonne volonté y compris les milieux
autochtones eux-mêmes. Le formateur était Serge Bouchard, anthropologue et
communicateur. Le but des conférences est de comprendre la trajectoire socio-politique et
culturelle des Autochtones et de faciliter les relations de travail ou d’affaires avec ces
derniers. ( Babillard interculturel )

Provinces atlantiques

Un concert rock chrétien par WorshipEast ’05, parrainé par la
station radiophonique JoyFM, a eu lieu le 6 août, à Fredericton, pour une deuxième
année. Allen Price, de JoyFM, a indiqué que la vision de la station radiophonique était
non seulement de diffuser de la musique chrétienne mais aussi de faire venir des artistes
chrétiens dans les Maritimes. WorshipEast a été formé l’année dernière. Les
vedettes, cette année, étaient ZoeGirl et Big Daddy Weave. Le succès de la musique
chrétienne continue de s’augmenter à travers l’Amérique du Nord et plusieurs artistes
passent sur les ondes courantes, a dit M. Price. ( Traduit de The New Freeman )

KAIROS a organisé un temps de réflexion le 6 août pour souligner le
bombardement atomique des villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki. L’événement a eu
lieu au fort Howe, qui domine la ville de St. John, à 8h15, à l’heure où la première
bombe atomique est tombée sur Hiroshima. Le 8 août KAIROS a organisé « Lumière
dans l’ombre de la mort », une culte de prière, lecture de la bible et cantiques à
l’église St John ( Stone ) pour commémorer le 60ème anniversaire du
bombardement de Hiroshima et de Nagasaki. ( Traduit de The New Freeman )

Posted: September 30, 2005 • Permanent link: ecu.net/?p=166
Categories: CCEIn this article: Centre Canadien d’œcuménisme
Transmis : 30 septembre 2005 • Lien permanente : ecu.net/?p=166
Catégorie : CCEDans cet article : Centre Canadien d’œcuménisme


  Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents