Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents  

 — December 5, 20085 décembre 2008
 

[Luigi Sandri • ENI] Le responsable orthodoxe arménien basé au Liban Aram Ier a, lors d’une rencontre avec le pape Benoît XVI, proposé que les Eglises du monde entier fixent une date commune pour Pâques, fête lors de laquelle les chrétiens célèbrent la résurrection de Jésus.

“Il n’y a pas de problème doctrinal particulier empêchant d’y parvenir, seulement des problèmes de calendrier”, a déclaré aux journalistes Aram Ier – qui est à la tête du Catholicossat de Cilicie de l’Eglise apostolique arménienne – à l’issue de sa visite à Rome, du 23 au 27 novembre.

La plupart des années, les chrétiens célèbrent Pâques à deux dates différentes. L’une d’elles est utilisée par la plupart des protestants et les catholiques romains et l’autre par la plupart des Eglises orthodoxes.

Le catholicos Aram Ier estime qu’une initiative œcuménique pour célébrer Pâques le même jour contribuerait à offrir une expression visible de l’unité chrétienne.

Les différences de dates pour la célébration de Pâques remonte aux premières communautés chrétiennes, bien que ces différences aient été, pour la plupart, résolues en 325 de notre ère par le Concile de Nicée. Les problèmes majeurs sont apparus au XVIe siècle, lorsque le pape Grégoire XIII a remplacé le calendrier julien, établi en 46 avant Jésus-Christ, par le calendrier grégorien.

Il a fallu un peu de temps pour que le nouveau calendrier soit adopté par tous les pays. Cependant, la plupart des Eglises orthodoxes célèbrent encore Pâques à la date calculée selon le calendrier julien.

L’élan en faveur d’une date commune pour Pâques vient en grande partie du Moyen-Orient, où des chrétiens de différentes traditions vivent à proximité les uns des autres, bien qu’il s’agisse de minorités chrétiennes très petites. Dans certaines régions du Moyen-Orient, des Eglises locales se sont entendues pour célébrer Pâques le même jour.

S’exprimant le 24 novembre lors d’une cérémonie œcuménique avec Aram Ier, le pape Benoît XVI a souligné que, dans de nombreuses régions du monde, catholiques et arméniens vivent côte à côte. “Une meilleure compréhension de la tradition apostolique que nous partageons contribuera à rendre encore plus efficace le témoignage commun des valeurs spirituelles et morales sans lesquelles un ordre social vraiment juste et humain ne peut exister”, a déclaré le souverain pontife.

Malgré les différentes méthodes utilisées, Pâques tombe certaines années à la même date, comme en 2001 et en 2004, puis en 2010.

En 1998, à Harare, Aram Ier avait appelé les délégués présents à l’Assemblée du Conseil œcuménique des Eglises (COE) à faire de 2001 “le commencement d’une célébration commune de Pâques”. Le catholicos était alors président du Comité central du COE, qui regroupe aujourd’hui 349 Eglises, essentiellement anglicanes, protestantes et orthodoxes.

Posted: December 5, 2008 • Permanent link: ecu.net/?p=530 Transmis : 5 décembre 2008 • Lien permanente : ecu.net/?p=530


  Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents