Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents  

 — September 30, 200230 septembre 2002
 

Ouest

Pour la première fois au Canada, un pasteur luthérien, James Buenting, est devenu pasteur à plein temps de l'église anglicane All Saints, à Regina. Le passage a été rendu possible grâce à l'accord de Waterloo entre l'Église évangélique luthérienne au Canada et l'Église anglicane du Canada signé en juillet 2001 à Waterloo, Ontario. Le pasteur Buenting doit se conformer aux liturgies anglicanes et il aura un prêtre anglican pour mentor jusqu'à ce qu'il soit familier avec son nouveau rôle. Il ne s'attend pas à des défis très différents de ceux qu'on rencontre dans une paroisse luthérienne ordinaire. L'année dernière, à Oliver, Colombie-britannique, un prêtre anglican a été nommé pasteur d'une paroisse luthérienne; un pasteur luthérien exerce son ministère à temps partiel à l'église anglicane St. Mary the Virgin à Whitewood, Saskatchewan, et, en août, un prêtre anglican est devenu aumônier du Luther College de l'université de Regina.

L'hôpital catholique St. Peter et le centre d'accueil luthérien St. Paul, à Melville Saskatchewan, se sont unis pour former un centre de soins de santé qui serait le seul du genre au Canada. « C'est une expression de l'unité pour laquelle le Christ a prié » a déclaré l'évêque Allan Grundahl, de l'Église évangélique luthérienne au Canada, alors que pour l'archevêque de Regina, Mgr Peter Mallon, c'est un très bon exemple d'œcuménisme. Avec un poste de services infirmiers pour les deux institutions, un service de diététique commun, une buanderie commune et l'accès commun aux services publics de santé, aux thérapies de désintoxication et aux bureaux de santé du district, la réunion des deux institutions signifie une économie de quelque 500 000 $ par année en frais d'exploitation. L'ouverture officielle, la coupure du ruban et le dévoilement de la plaque commémorative ont eu lieu devant l'hôpital le 21 juin. Des représentants de tous les groupes concernés ont vanté les mérites de cette réunion des deux communautés, le caractère unique de l'installation et le témoignage visible donné par des chrétiens travaillant ensemble en vue du bien commun.

Ontario

Des prêtres et des rabbins de la région de Toronto ont partagé leur difficulté à intéresser les jeunes à la religion, lors de la troisième journée annuelle d'étude de prêtres et de rabbins, le 6 juin. À Toronto, la plupart des synagogues refusent maintenant de célébrer une bar ou une bat mitzvah à moins que l'enfant ne soit inscrit dans une école juive où l'étude des Écritures hébraïques et de la tradition religieuse fait partie du programme quotidien. Les prêtres ont parlé aux rabbins des frustrations qu'ils éprouvent lorsqu'ils essaient de donner à leurs élèves de huitième année une expérience enrichissante de la confirmation, alors qu'ils vivent avec leurs parents dans une culture sécularisée. Les catholiques ne devraient pas s'étonner de partager ces problèmes avec les familles juives, a dit le rabbin Daniel Komito-Gottlieb. « Nous sommes confrontés aux mêmes défis de l'assimilation dans une culture séculière », a-t-il dit. La rencontre annuelle entre chefs religieux juifs et catholiques de Toronto est organisée conjointement par le Conseil des rabbins de Toronto et l'Office des affaires œcuméniques et interreligieuses de l'archidiocèse de Toronto.

Québec

Unitas, Centre œcuménique de spiritualité et de méditation chrétienne, a une nouvelle adresse. Cet oasis de silence, d'accueil et de paix au milieu de l'agitation urbaine a pignon sur rue à Montréal au 3289 Saint-Jacques (angle Greene, à deux pas de la station de métro Lionel-Groulx et non loin du Marché Atwater. Le regard de l'équipe se tourne maintenant vers l'avenir pour mettre en oeuvre la mission première d'Unitas qui est celle d'enseigner et de faire connaître la méditation chrétienne dans un contexte œcuménique et biblique et, en deuxième lieu, d'offrir des activités de spiritualité qui s'y rattachent. Une programmation est en cours de planification et prendra son envol à l'automne. Pour renseignements : Tél. : 514-485-9990, Fax : 514-483-9995, site web : www.unitasmeditation.ca, courriel : .

Une Consultation : ALPHA sera offerte les 29-30 novembre 2002 à la Citadelle de l'Armée du Salut au centre-ville de Montréal. Cette consultation comprend : comment commencer ou approndir un cours ALPHA, former et responsabiliser des coresponsables ALPHA, l'animation d'un petit groupe, le travail pastoral pendant et après ALPHA, le service de la prière, réponses aux questions posées fréquemment. Information : Kenton Brunner, 514-878-3035, , Louise Olsen, 514-284-1846, .

Posted: September 30, 2002 • Permanent link: ecu.net/?p=48
Categories: CCEIn this article: Centre Canadien d’œcuménisme
Transmis : 30 septembre 2002 • Lien permanente : ecu.net/?p=48
Catégorie : CCEDans cet article : Centre Canadien d’œcuménisme


  Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents