Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents  

 — February 13, 200813 février 2008
 

[CECC Communiqués] Dans un message rendu public aujourd’hui, Mgr V. James Weisgerber, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada, se fait le porte-parole de ses confères évêques en réclamant qu’un réel débat porte sur la présence et la mission canadiennes. Il souhaite que ce débat se concentre sur les enjeux fondamentaux qui affligent le peuple afghan.

Selon lui, les membres du parlement du Canada, au moment de leurs délibérations, devraient toujours garder en tête le souhait le plus cher des Afghans et de toute population : la paix. « Les considérations d’ordre politique ou électoral sont secondaires lorsqu’il s’agit de l’avenir d’un peuple et de vies humaines. Nous invitons les parlementaires à mettre de côté leurs positions préétablies et à reconnaître que la vérité est à rechercher ensemble. La diversité des points de vue doit être accueillie comme une richesse possible pour l’élaboration d’un plan d’action concret et positif, mais dont le but ultime est l’établissement de la paix », a-t-il déclaré.

Se référant au Rapport Manley, le Président de la CECC affirme que les autorités gouvernementales doivent faire preuve d’une plus grande transparence auprès de la population. « Une information plus complète et de meilleure qualité de la part de notre gouvernement permettrait aux citoyens et citoyennes de notre pays de mieux comprendre le but, les enjeux, les modalités du conflit en Afghanistan et de mieux évaluer l’engagement de nos forces armées et des organismes humanitaires canadiens. Cette information est essentielle si l’on veut ensemble prendre des décisions qui permettront de faire progresser une paix réelle et durable dans ce pays. »

S’il avoue que la situation est très complexe, Mgr Weisgerber reprend les propos du pape Benoît XVI afin d’étayer son argumentation : « La guerre est la pire des solutions pour tous. Elle n’apporte rien de bon, pour personne, pas même pour ses apparents vainqueurs. »

Pour le Président de la CECC, la voix que les évêques font entendre aujourd’hui s’appuie sur un riche enseignement de l’Église catholique en matière de doctrine sociale. Il en souligne particulièrement trois éléments : des négociations de paix, réalisées de bonne foi et qui impliquent toutes les parties en présence; une nette distinction entre les opérations militaires et l’aide humanitaire; et, une protection de la dignité humaine des soldats canadiens.

Enfin, c’est aussi par la prière que Mgr Weisgerber enjoint les croyants à se joindre à lui afin « que le peuple afghan retrouve la paix et la sécurité; que les familles des soldats qui ont donné leur vie trouvent la consolation; que nos soldats et leurs familles se retrouvent bientôt rassemblés; que nos dirigeants politiques tiennent un débat sérieux qui permettra aux Canadiens et aux Canadiennes de décider du rôle du Canada en Afghanistan. »

• Message de Mgr V. James Weisegerber « Appel pour un réel processus de paix en Afghanistan »

Posted: February 13, 2008 • Permanent link: ecu.net/?p=428
Categories: Communiqué
Transmis : 13 février 2008 • Lien permanente : ecu.net/?p=428
Catégorie : Communiqué


  Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents