Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents  

 — September 30, 200430 septembre 2004
 

Ouest

« Ombre et lumière : les relations œcuméniques dans un contexte
intérimaire »
était le titre d’une conférence donnée le 29 avril au
Campion College de Regina par Don Bolen, prêtre catholique de l’archidiocèse de Regina
et membre du personnel du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité chrétienne à
Rome. La conférence était parrainée par les collèges Campion et Luther. L’abbé Bolen
a fait remarquer que l’accord « sur la justification » entre l’Église
catholique et la Fédération luthérienne mondiale a été envoyé à 76 Églises
méthodistes ; il s’attend à des progrès d’ici 2006. Parlant de la Déclaration de
Waterloo, qui établit la pleine communion entre les Églises anglicane et évangélique
luthérienne au Canada, il déclare qu’il s’agit d’une grande réalisation œcuménique.
Il note aussi qu’il existe de nombreux groupes internationaux qui discutent des moyens de
traduire les accords en stratégies ecclésiales. Il faisait référence au conseil
œcuménique qui supervise la maison de retraite Saint Michael à Lumsden, Saskatchewan,
et la collaboration entre les collèges Campion et Luther à l’Université de Regina. À
leur sujet, il dit que ce sont « de merveilleux témoins œcuméniques à
l’intérieur des paramètres de nos Églises. On voit l’Esprit Saint à l’oeuvre dans
toutes nos Églises. C’est la voie où Dieu nous conduit. Nous appartenons au Christ et,
par conséquent, nous nous appartenons les uns aux autres. » (Traduit de Prairie
Messenger
)

Une conférence sur « Abraham, Agar, Ismaël : perspectives juives,
musulmanes et chrétiennes »
, première d’une série en l’honneur du 90e
anniversaire du Luther College de Regina, a été donnée le 11 mars par le professeur
émérite Dr Roland Miller. Le professeur Miller a tracé un portrait d’Abraham à travers
cinq valeurs positives : son amitié avec Dieu, son humanité, son amour des enfants,
son esprit de sacrifice et sa confiance en l’avenir. Après la conférence, les
panélistes Jeremy Parnes, directeur des services de la synagogue Beth Jacob, Zarqua
Nawaz, musulmane et cinéaste demeurant à Regina, et la révérende Carla Blakely,
pasteur de la Christ Lutheran Church, ont apporté chacun une brève réponse. (Traduit de
Canadian Catholic News)

Ontario

Environ trois cents musulmans, juifs et chrétiens se sont réunis à
la synagogue Beth Tikvah de Toronto pour une rencontre sur l’éthique des soins de fin de
vie et les perspectives religieuses sur des questions d’éthique médicale. Hazel
Markwell, éthicienne médicale de l’hôpital St. Michael’s, Dr Michael Gordon, directeur
du département de gériatrie du centre Baycrest et Dr Shabbir Alibhai, gérontologue du
réseau de santé universitaire, ont présenté à tour de rôle un résumé des principes
de leurs religions respectives pour aider les patients en fin de vie et leurs familles.
Les trois experts se sont retrouvés sur un terrain d’entente commun pour parler de la
valeur de la vie humaine. « La mort est plus qu’un événement médical », a
dit Mme Markwell. Selon la Rév. Dre Karen Hamilton, secrétaire générale du Conseil
canadien des Églises, « Nous devons penser aux questions d’éthique médicale dans
le contexte de nos religions ». Elle a fait remarquer que la rencontre sur
l’éthique médicale religieuse était un témoignage important dans une société où la
religion est privatisée. (Traduit du Catholic Register)

Les Églises chrétiennes de toutes confessions, dans la capitale
nationale, devraient montrer plus activement l’unité qu’elles partagent, a déclaré
l’archevêque catholique d’Ottawa, Mgr Marcel Gervais. « Nous devons avoir des
célébrations œcuméniques plus fréquentes », a-t-il dit. « Nos rares
célébrations conjointes, chaque année, ressemblent à de simples gestes de
politesse. » L’archevêque participaitait à un débat œcuménique organisé par le
Conseil chrétien de la capitale. (Traduit de Canadian Catholic News)

Des membres des communautés juive et arabe se sont réunis le dernier
soir de la Pâque juive pour les festivités de la mimouna sous le thème de la paix
juste. La tradition judéo-marocaine de la mimouna célèbre l’amitié, la communauté et
le partage entre musulmans et juifs. La mimouna de la paix juste suit le troisième séder
de la paix juste alors que les communautés se sont réunies pour souligner le début de
la Pâque juive. Les communautés ont commencé à organiser ces événements il y a
quelques années pour souligner la période pascale et aider à recueillir des fonds pour
une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens. (Traduit de la Gazette)

L’archevêque Michael Peers, ancien primat de l’Église anglicane du Canada,
a été nommé premier œcuméniste en résidence de la Toronto School of Theology. Ce
poste permettra à l’archevêque Peers de participer à la vie intellectuelle, sociale et
cultuelle des collèges membres de la TST, d’apporter soutien et guidance aux professeurs
et aux étudiants et de parler au nom de la TST dans des églises ou autres lieux publics.
Il sera aussi professeur invité d’histoire et de pratique de l’œcuménisme et personne
ressource pour les personnes qui désirent se renseigner sur les aspects de
l’œcuménisme. Établie en 1970, la Toronto School of Theology comprend huit
dénominations participantes (anglicane, baptiste, chrétienne réformée, évangélique
luthérienne, mennonite, presbytérienne, catholique romaine et unie), ce qui en fait une
des coopératives théologiques les plus diversifiées au monde. (Traduit de l’Anglican
Journal
)

Le Beaver Valley Outreach, organisation œcuménique communautaire qui
comprend des bénévoles des Églises presbytérienne, anglicane, baptiste, catholique,
méthodiste libre, du Nazaréen et unie de Thornbury, fournit une banque alimentaire, un
programme de prêts d’urgence, des soins de jour, un réseau de transport pour faciliter
l’accès des aînés à leurs rendez-vous médicaux à l’extérieur, un club des petits
déjeuners pour les enfants de l’école publique locale, des visites aux personnes
confinées à la maison, des activités parascolaires, des programmes pour adolescents et
plus encore. En tant que groupe communautaire œcuménique, l’organisation est financée
par des groupes ecclésiaux ainsi que par la communauté dans son ensemble. Un dîner
communautaire de l’Action de grâce et un encan muet ont récemment rapporté près de 20
000 $. (Traduit de The United Church Observer)

Québec

Homme de relations harmonieuses entre l’occident et le monde musulman,
Antoine Chatelard trouve son inspiration dans la vie de Charles de Foucauld, converti au
tournant du XXe siècle qui a passé sa vie à côtoyer les musulmans dans le désert du
Sahara. Au cours de sa visite à Montréal, en mai, le père Chatelard, Petit frère de
Jésus, a animé trois événements : une rencontre-échange offerte aux amis et aux
disciples de Charles de Foucauld ; une conférence publique parrainée par le Centre
justice et foi, le Centre canadien d’œcuménisme et le Cercle interreligieux ( Montréal
) ayant pour thème : « Le dialogue avec les mondes arabes ou musulmans est-il
possible? Un témoin, Charles de Foucauld » ; une journée de récollection
ayant pour thème : « Vivre en frère avec les musulmans : un témoin, Charles
de Foucauld ». (Vivre en Église)

Les participants à la cinquième grande tournée œcuménique, en
2004, coparrainée par Unitas : centre œcuménique de méditation et de
spiritualité chrétiennes et le Centre canadien d’œcuménisme, ont visité deux églises
de la région de Montréal pour découvrir la richesse des diverses traditions et
célébrer leur foi commune en Dieu. Le dimanche 4 avril, ils ont prié avec la
communauté chrétienne de Béthel et, après la célébration, ils ont rencontré le
pasteur, le rév. Dr Lezoka Mwinda et des membres de la communauté. Le dimanche 16 mai,
ils ont assisté à la liturgie à l’Église anglicane Saint-George et, après le service,
ils ont rencontré le rév. Ralph Levitt et des membres de la communauté. Pour
informations complémentaires : Centre Unitas, Louise Séguin, coordonnatrice,
tél. : 514-485-0009 (bureau) ; fax : 514-483-9995
. (Unitas)

Provinces atlantiques

La Société coopérative Oikocredit atlantique, qui a moins de deux
ans, a recueilli près de 30 000 $ en capital-actions pour l’organisation mère aux
Pays-Bas, la Société coopérative pour le développement œcuménique. Le capital est
prêté à des projets qualifiés dans divers pays du monde, particulièrement les
coopératives économiques et les groupes de personnes qui empruntent de petits montants
pour acheter des matières premières. Les Églises et les individus peuvent collaborer à
ces projets par l’achat d’actions au prix de 250 $ chacune. De petits dividendes sont
payés sur ces placements et le capital peut être liquidé à la demande de
l’investisseur. Ces prêts ont un très haut taux de remboursement et ils donnent un bon
coup de main aux bénéficiaires tout en leur assurant un maximum de dignité et de
fierté pour leurs réalisations. Les membres de la coopérative acceptent de parler du
travail d’Oikocredit aux églises et aux conseils locaux. Pour renseignements
complémentaires, veuillez communiquer avec Mary et Doug Rigby, 25 Graham Street,
Darmouth, NS, B3A 3H9 (902) 466-4048, Leo van Dijk (902) 466-3210, ou Neil Bergman (902)
835-2592 ou []. L’adresse du site web d’Oikocredit en français est [www.oikocredit.org/main/fr/doc.phtml].
(Traduit de Friends of The Atlantic Ecumenical Council)

Un atelier et une conférence sur le thème de l’avenir de l’œcuménisme
à l’heure de la postmodernité, auront lieu cet automne à Halifax. L’atelier se tiendra
les dimanche 31 octobre et lundi 1er novembre 2004 dans la chapelle St. Colomba de
l’Atlantic School of Theology. La conférence Paul Wattson, coparrainée par les
Franciscains de la Réconciliation ( Franciscans of the Atonement ) et l’Atlantic School
of Theology, sera donnée le 1er novembre à 20h, à l’auditorium McNally de l’Université
Saint Mary, par Dre Marsha Hewitt, professeur d’éthique sociale et de théologie
contemporaine au Trinity College de la Toronto School of Theology. Pour informations,
communiquer avec Neil Bergman, tél. : 902-835-2592 ou par courriel : [].
(Traduit de Friends of The Atlantic Ecumenical Council)

Posted: September 30, 2004 • Permanent link: ecu.net/?p=114
Categories: CCEIn this article: Centre Canadien d’œcuménisme
Transmis : 30 septembre 2004 • Lien permanente : ecu.net/?p=114
Catégorie : CCEDans cet article : Centre Canadien d’œcuménisme


  Older postsAnciens articles | Newer postsArticles récents